Fort de la connaissance de notre vallée et de ses chemins de randonnées, nous vous proposons différentes possibilités non-exhaustives des randonnées pédestres.

4 nuits, 5 jours de randonnées

Ce circuit est idéal en terme de paysages, variétés et dénivellés (6 à 7 heures de marche par jour)
Au départ de Ribiers

Ce tour, long de 78 km, se parcourt en 27 h environ. Sa position géographique et l’altitude modérée (point culminant à la crête de l’Âne, 1615 m) permet de le parcourir une bonne partie de l’année. Au printemps, la flore est remarquable et précoce sur les adrets. À l’automne, les couleurs et les vues sont superbes.

  • 1er jour: Ribiers / Chateauneuf

    Version 1: 13.873 km, 817 m, 880 m, 534 m, 1392 m
    Version 2: 15.347 km, 817 m, 880 m, 534 m, 1392 m

    De Secours au col de Saint-Pierre : 8 km 3 h
    S’avancer à gauche vers la Flogère, traverser le torrent de Clarescombes et prendre la deuxième rue à gauche. Aller tout droit jusqu’à un embranchement avec un chemin pierreux (poteau «Flogère»).
    Grimper par le chemin, s’infléchir légèrement à gauche. Virer à gauche au carrefour sur un sentier, dépasser un réservoir en appuyant à droite et retrouver une large piste. Poursuivre en face, laisser un départ à gauche et virer à gauche à l’embranchement suivant pour emprunter sur plus de 3 km la piste principale qui monte à l’ancien village de Rougnouse, puis au col Saint-Pierre.
    Quitter la piste pour grimper à droite un sentier en sous-bois qui décrit quelques longs lacets, passe sous la barre rocheuse des Morels et gagne enfin le col de Blauri (1 388 m) coincé entre le sommet de la Platte et le mont Burlet coiffé d’un pylône.
    Continuer en face sur 200 m. Virer alors à droite dans une sente ravinée qui descend en forêt pour arriver au col de Saint-Pierre (1269 m) sous le pic Saint-Cyr.
    Du col, un itinéraire PR (balisé jaune), passant par la crête de la montagne de Saint-Cyr, rejoint Antonaves... (Version 2) pour les bons randonneurs.
    (Version 1) Du col de Saint-Pierre à Antonaves : 4,5 km 1 h 15
    Descendre par la sente à droite et continuer, après un talus, par un ancien chemin qui descend en écharpe en sous-bois et arrive à un embranchement au niveau d’une cabane de chasse. Tourner à gauche et suivre ce large chemin, parfois raide, en profitant de quelques sentes qui coupent les lacets. Poursuivre en descente à la fourche : une petite route conduit à l’entrée d’Antonaves.
    Hors GRP® - D’Antonaves au Gîte de Beaume-Rousse 1,3 km 15 min
    Descendre le village par la D 124 et prendre la route qui mène à Chateauneuf de chabre ou se situe le gite de Paulo. Hébergement au gîte de Baume-Rousse en gîte d'étape.
    Consulter la version 1 sur Openrunner - Télécharger la trace GPX (Version 1)
    Consulter la version 2 sur Openrunner - Télécharger la trace GPX (Version 2)

  • 2ème jour: Chateauneuf / Barret sur méouge par le sentier des gorges

    12.458 km, 440 m, 335 m, 534 m, 767 m

    Vous devez remonter sur le village d'Antonaves pour prendre le départ du sentier en balcon.
    D’Antonaves au pont roman : 1,8 km 1,8 km 30 min
    Après le lacet de la route, descendre sur 10 m la ruelle de gauche. Prendre à gauche (nord-ouest) le bon chemin qui part en contre-haut du bâtiment agricole. Il se dirige vers la falaise. Peu avant une cabane, suivre la sente à gauche, passer sous la falaise et, après une traversée en balcon, descendre pour retrouver l’embranchement au-dessus du pont roman dans les gorges de la Méouge.
    Du pont roman à Barret sur Méouge : 10 km 3 h 30 Prendre le GRP à gauche qui parcourt les gorges en montagnes russes jusqu’à Barret sur Méouge.
    Le gite d'écoloc se situe au coeur du village, par contre la ferme de l'ubac est a une dizaine de minutes à pied, vous devez prendre le GR qui monte au col st Pierre, des panneaux indiquent la ferme.
    Hébergement à Ecoloc en chambre ou à la Ferme de l'Ubac en camping (tentes, Yourte ou roulotte).
    Consulter cette étape sur Openrunner - Télécharger la trace GPX

  • 3ème jour: Barret sur méouge / Egalayes

    19.151 km, 751 m, 621 m, 650 m, 1313 m

    De Barret-sur-Méouge au col de la Croisette (5 km, 1 h 30), le sentier GRP® Tour du val de Méouge est commun avec le sentier GRP® Tour du Buëch.
    De Barret sur Méouge au Col de la Crousette : 4,5 km 4,5 km 1 h 15
    Monter par la route en direction de Barret le haut, puis sur votre gauche, prendre la piste en direction du col de la Crousette.
    Du Col de la Crousette au col Saint-Jean : 7,5 km 2 h 30
    Au col (927 m), emprunter la large piste sylvo-pastorale à gauche qui file quasiment à plat. À la fourche, conserver celle du haut sur 400 m.
    Bifurquer sur le sentier bordé de thym qui monte en écharpe et gagne la crête de la montagne de Chabre au Pas de Colombe (1216 m) [panorama]. Longer la crête (flèche « col Saint-Jean ») vers la gauche en traversée bosselée (quelques courts passages rocheux) et rejoindre un sentier montant, côté ubac, au Pas de Lavavour (1280 m.
    Basculer sur le versant nord et le sentier tout en bosses chemine sous de remarquables fayards : il pénètre dans le département de la Drôme et continue pour passer un collet (1310 m) au sud de la pointe d’un piton calcaire. Le sentier, qui s’infléchit à gauche, descend et gagne un chemin. Virer à gauche. Poursuivre par une piste à gauche pour, en traversée, parvenir au col Saint-Jean (1159 m) : panorama.
    Du col Saint-Jean à Eygalayes : 3,5 km 2 h 30
    Descendre par la route à gauche et, à la fourche, poursuivre par la petite route en face qui monte au col de Muze (1210 m).
    Au col de la Muze, prendre à gauche une piste puis un sentier qui traverse sous la montagne de Garre. A la passerelle sous Izon La Bruisse continuer par le sentier jusqu’à traverser la route au lieu-dit La Combe. Dans le virage, avant la maison, ne pas manquer le chemin qui descend à droite sous la route, le long d’une échine entre deux vallons. Il franchit un torrent. À la fourche, continuer en face, puis au croisement, emprunter la petite route à gauche. Tourner à droite pour rejoindre la ferme du Casage.
    Hébergement au gîte du Casage en chambre d'hôtes.
    Consulter cette étape sur Openrunner - Télécharger la trace GPX

  • 4ème jour: Egalayes / Éourres

    Version 1: ??? km, ??? m, ??? m, ??? m, ??? m
    Version 2: 20.909 km, 977 m, 761 m, 708 m, 1317 m

    D’Eygalayes à la Calandre : 4,2 km,2 km 1 h
    Traverser le bourg en direction du cimetière National et, face au lavoir, tourner à droite. Continuer par un chemin bordé de lavande montant jusqu’au col de Séouze (845 m). Poursuivre en face, couper un chemin et continuer en traversée descendante jusqu’à une fourche au-dessus d’une ferme.
    Virer à gauche, puis s’infléchir à droite sur un large chemin en lisière de bois qui file rejoindre la D170b ; la suivre à droite et, dans le virage, prendre la petite route à droite. Elle atteint la D201. Par la droite, gagner la Calandre.
    De la Calandre à Lachau : 1,5 km,5 km 20 min
    Continuer par la D 542 à droite, puis tourner à gauche (D 201) et gagner Lachau (720m). Dépasser l’église.
    De Lachau à Éourres : 12,5 km12,5 km 3 h 15
    Bifurquer à droite vers la chapelle de Notre-Dame de Calma ; la dépasser. Ignorer un chemin à droite pour tourner sur le second à droite. Monter tout droit sur le chemin principal. Franchir un verrou.
    En lisière de bois, partir à gauche et gagner un large collet (1073 m). Descendre le chemin raviné, puis le chemin d’accès à une maison sur quelques mètres.
    Poursuivre en face : le chemin franchit un torrent, puis s’élève en longeant une clôture à travers une prairie en voie de fermeture. S’orienter sur la gauche et, en lisière ou sous la hêtraie, continue pour retrouver une ancienne prairie ; la traverser (courte zone marécageuse). À travers d’anciennes prairies et lavanderaies sauvages, arriver au fond du talweg en lisière de la hêtraie (1140 m environ).
    Tourner à gauche (bien suivre le balisage), et franchir un maigre ru. S’infléchir à droite et grimper par le chemin qui, plus haut, continue en lisière de bois au pied d’un champ de lavande abandonné. Obliquer à droite entre deux champs, puis reprendre à gauche. Traverser un champ abandonné entre deux hêtraies et basculer sur l’autre versant du vallon (1200 m environ). Une vague trace descend nord-est dans une zone découverte et retrouve un sentier sous la hêtraie. Elle oblique à droite et file en traversée parmi les petits pins pour trouver une fourche peu marquée (1150 m environ, panneaux anciens).
    L’amorce de piste à gauche redescend sur le Plan du Château.
    Emprunter alors à droite une trace peu visible au début qui grimpe sous les pins épars en restant toujours une vingtaine de mètres en dessous de la lisière de la hêtraie avant de la quitter pour gravir la pente à droite. Rejoindre une hêtraie et monter le long de la lisière, traverser une petite pelouse et après un ultime raidillon déboucher sur un plateau agricole incliné couvert de champs de lavande (1310 m).
    Longer la lisière et rattraper le chemin agricole qui serpente entre les champs. Dans la descente, traverser un chemin et, peu après, ne pas manquer l’embranchement avec une sente (1 265 m environ).
    S’engager à droite sur la sente qui file en sous-bois sur l’autre versant. Retrouver et emprunter un chemin qui monte tranquillement vers un collet (1272 m). Le conserver pour une longue traversée descendante, couper quelques rus et arriver à une fourche (poteau « La Gorge », 1197 m).
    Descendre par le sentier à gauche dans d’anciens pâturages, puis sous les pins. Au niveau d’un captage d’eau, prendre le chemin de droite, avant de dévaler à gauche (1 120 m) un sentier plus ou moins marqué et raviné, couper par la prairie pour passer à l’ouest d’une maison. Un bon chemin, puis une petite route conduisent au centre d’Éourres (970 m).
    De Éourres à la route sylvo-pastorale : 2 km 30 min
    Prendre à droite une large piste qui part en traversée ascendante, passe un collet. À la fourche, s’infléchir à droite et rejoindre la route sylvo-pastorale.
    Hors GRP pour les Damias 600 m 10 min: Descendre par la piste à gauche.
    Hébergement au gîte du Hameau des Damias en chambre d'hôtes ou camping.
    Consulter cette étape sur Openrunner - Télécharger la trace GPX

  • 5ème jour: Éourres / Ribiers

    12.763 km, 605 m, 995 m, 611 m, 1594 m

    De la route sylvo-pastorale au col de Blauge : 6.5 km 2 h 45
    Conserver la piste à droite jusqu’au col Saint-Pierre (1 288 m).
    Variante (7 km, 1 h 50, non balisée) : en continuant par la route pastorale à gauche, puis en bifurquant à gauche, possibilité de retrouver le sentier GRP® Tour du val de Méouge au-dessus des Fonts, dans la montée au col de Blauri, en passant par l’ancien village de Rougnouse.
    Prendre la piste de droite. Au carrefour suivant, à l’autre extrémité du plateau du col, attaquer en virant à gauche la rude montée le long de la crête de L’Ane. En franchir les diverses bosses et parvenir au sommet (1 615 m) : panorama à 360°. Aller jusqu’au bout de la crête (attention, jusqu’au col bien suivre le balisage et les jalons car descente à vue, pas de sentes).
    Prendre plein nord pour dévaler dans l’alpage avant de s’infléchir à droite (1480 m environ) et dégringoler, en longeant la clôture électrique, la pente très raide que genêts et arbustes envahissent (passer tout près d’un gros hêtre à double tronc). Peu avant le fond du vallon, s’infléchir d’abord à droite, puis à gauche pour trouver, au-delà de quelques pins, la pelouse du large col de Biauge (1372 m).
    Du col de Blauge à Secours : 7 km7 km 1 h 45
    Tourner à droite, plein sud, face à la montagne de Lure, par une sente peu marquée qui file d’abord à plat, puis dévale la pente pour tomber sur un minuscule replat. Continuer en descente par le chemin qui après un nouveau replat et quelques courts raidillons arrive à un embranchement au-dessus de la bergerie de Taxil (1140 m, poteau « Chabus »).
    Descendre sur 100 m par le chemin de gauche, puis le quitter pour longer en descente une bordure de champ, genêts et chênes. S’infléchir à gauche et, après une courte remontée, dévaler, sur la droite, le large raidillon pierreux pour retomber sur le bon chemin dans un lacet ; le descendre en négligeant divers départs de part et d’autre. Franchir la passerelle sur le Brison et continuer, rive droite par le large chemin d’exploitation qui file entre champs et landes plus ou moins boisées pour arriver à la ferme de Plaugiers (840 m).
    Poursuivre en empruntant la petite route sur près de 3 km tout en négligeant divers départs pour arriver à un embranchement de route à Secours (606 m, poteau « Secours »).
    Hors GRP® > pour Ribiers 1,5 km 20 min Continuer la descente en conservant la route
    Consulter cette étape sur Openrunner - Télécharger la trace GPX

2 nuits, 3 jours de randonnées

Au départ de Chateauneuf

2 nuits, 3 jours de randonnées

Au départ de Barret sur méouge

  • 1er jour: Barret sur méouge / Egalayes par Ballons...
    Hébergement au gîte du Cassage en chambre d'hôtes
  • 2ème jour: Egalayes / Éourres par Lachau... variante par la montée du pied du mulet pour les bons randonneurs...
    Hébergement au gîte du Hameau des Damias en chambre d'hôtes ou camping.
  • 3ème jour: Éourres / Barret sur méouge.

2 nuits, 3 jours de randonnées

Au départ de Barret sur méouge

2 nuits, 3 jours de randonnées

Au départ d'Éourres

2 nuits, 3 jours de randonnées

Au départ d'Éourres

Votre randonnée à la carte

En fonction des disponibilités des hébergeurs et de vos envies (+ ou - de jours, parcours différents), nous sommes là pour vous accompagner dans la préparation de votre séjour. Contactez-nous!

Quelques photos

Qui sommes nous?

A l'initiative de ce projet, nous trouvons 5 lieux d'accueil dans la vallée

Nous Contacter